LA FERME
présentation
Formation des chevaux
école d'équitation
pension pour chevaux
vente de chevaux
actualité
galerie d'images
ARTICLES
passion et réflexion
liens
contact
 

PSYCHOLOGIE ÉQUESTRE
Les articles de cette rubrique «Psychologie équestre» réalisée par Alain Devaud, écuyer, sont extraits du magazine télévisée Balzane.

Psycho 2
LES INSTINCTS

Que vous abordiez le monde du cheval en amateur, en cavalier confirmé ou débutant, il est important de comprendre que pour l’obtention d’un bon contact avec le cheval, tout repose sur des règles de base de psychologie animale appelée plus précisément éthologie.
  Le cheval tout comme l’homme fait partie de la grande famille des mammifères. Pour être classé dans les mammifères, l’animal doit répondre aux trois critères suivants :

il doit allaiter ses petits
il doit respirer de l’air
il doit avoir le sang chaud

De part son mode de nutrition le cheval est un herbivore, animal se nourrissant essentiellement de végétaux, opposé aux carnivores qui eux se nourrissent essentiellement de viande.

Quelle est la nécessité pour
nous cavalier de connaître
ces différents points ?
 

Justement du fait que le cheval est un herbivore, il entre dans la catégorie des proies, opposée aux carnassiers, les prédateurs. Étant à l’état naturel une proie, toute sa construction physique et mentale, ses instincts ainsi que ses réactions seront le résultat de ce fait. Il est donc essentiel de connaître les réactions de l'animal avec lequel nous allons évoluer.

Il existe deux instincts de base chez les animaux proies, notamment le cheval, c’est l’instinct grégaire, le fait de toujours vouloir rester en groupe, et l’instinct de fuite. Il est intéressant de noter que malgré des siècles de domestication, le cheval n’a jamais perdu ces deux instincts
de base. Pour nous qui abordons le monde du cheval et de l’équitation, nous seront toujours confrontés à ces deux instincts.

 

Nous remarquons des exemples concrets lors de cours d’équitation ou de balades à cheval. Il réagit toujours de la même façon face au danger : la fuite et le besoin perpétuel d’être avec les autres membres de son groupe.

Si ces instincts ne sont pas toujours à notre avantage, il faut reconnaître néanmoins que si l’on peut aborder le cheval, le monter en vue du dressage, du saut ou de la balade, c’est notamment dû au fait que le cheval occupe une place de proie dans la nature. S’il était carnassier donc prédateur, ce serait une autre affaire.

 

A la base le cheval craint l’homme. Avec beaucoup de connaissances psychologiques et techniques de la part de l’humain, cette crainte va se transformer en respect et se respect devrait se transformer en harmonie, ce que nous souhaitons à tout couple cavalier cheval. Peut importe la destination de votre équitation, vous devrez faire preuve de beaucoup de patience, de réflexion, de persévérance, de remise en question. Toutes ces vertus qui peuvent être réveillées en vous grâce à la pratique de l’équitation.

Le Maître Nuno Oliviera disait : «La pratique de l’équitation, si elle est bien menée, rend l’être humain meilleur.»
 
Introduction
Psycho 1
Trucs et astuces
Psycho 2
Les instincts
Psycho 3
Les signes muets
Psycho 4
Les aides
Psycho 5
L'association des aides
Psycho 6
Q & R
Psycho 7
La promenade
Psycho 8
Saut d'obstacles
Psycho 9
Le dressage (en préparation)